Accueil  >  L’enseignement > Jacqueline Miniau, enfant de déportée, témoigne devant des élèves de 3e

Rubrique Histoire - géographie - éducation civique

Jacqueline Miniau, enfant de déportée, témoigne devant des élèves de 3e

Le 25 mars 2016 - S. Joly

Les élèves de 3e3 ont accueilli, dans le cadre de leur cours d’Histoire sur la Seconde Guerre mondiale, Jacqueline Miniau, enfant pendant la guerre qui a assisté à l’arrestation de sa maman résistante en 1944.

Jacqueline se souvient très bien de ce 6 juin 1944 au petit matin, non pas car ce jour-là les troupes alliées débarquent en Normandie, mais parce qu’elle sera à jamais marquée par l’arrestation de sa maman.

Angèle, sa maman, passeuse de la ligne de démarcation dans le secteur de Paray le Monial, puis résistante, passe des colis, des armes et des clandestins d’une zone à l’autre. Elle devient ensuite agent de liaison et travaille avec un autre résistant : Joseph Fimbel.

Le 6 juin 1944, la Gestapo arrête Joseph Fimbel sur dénonciation sauf que ce dernier meurt au cours de l’arrestation. Les Allemands arrêtent aussi ce jour-là son épouse et Angèle qui s’était réfugiée chez eux.

Jacqueline, âgée de 5 ans, se souvient encore du visage de l’Allemand qui a arrêté sa mère. Elle a aussi en souvenir cette pagaille que les Allemands mettent dans la maison à la recherche de papiers de la Résistance ou d’armes...
Les deux femmes arrêtées devant leurs enfants ont ensuite été interrogées, emprisonnées puis déportées à Ravensbruck.

Toutes deux rentreront des camps de la mort, Jacqueline retrouvera donc sa maman puis plus tard son papa ancien prisonnier de guerre.

Ce témoignage poignant a illustré le cours d’Histoire et a permis de faire comprendre aux élèves que l’histoire locale fait aussi partie de notre histoire...

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Services en ligne

Restez informé