search

Accueil > L’enseignement > Histoire - géographie - éducation civique > Une classe de 3e rencontre un témoin

Une classe de 3e rencontre un témoin

mercredi 28 mars 2018, par S. Joly

Mercredi 28 mars dernier, Jacqueline Miniau de Paray le Monial est venue témoigner devant les 3e4 de la Seconde Guerre mondiale. Enfant pendant la guerre, elle a assisté à l’arrestation de sa mère résistante ensuite déportée.

L’histoire ne s’apprend pas que dans les livres ! Les 3e4 ont pu le constater ce mercredi matin en rencontrant Jacqueline Miniau, enfant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Jacqueline Miniau, qui a su s’adapter aux élèves en leur expliquant simplement les choses, a raconté son enfance dans la petite commune rurale de Poisson dans le Brionnais : l’avant guerre, la mobilisation avec son père parti à la guerre, le début de la Résistance et de l’engagement de sa mère Angèle, sa rencontre avec Joseph Fimbel résistant.

Le moment le plus poignant et le plus émouvant a été le récit de l’arrestation de sa mère le 6 juin 1944 suite à l’arrestation de Joseph Fimbel. Jacqueline Miniau se souvient encore aujourd’hui du visage de l’Allemand qui est entré dans la chambre avant d’arrêter sa mère et de l’emmener à la Kommandantur de Paray. Sa mère sera ensuite déportée au camp de Ravensbruck et sera libérée par les Russes puis ce sont les Américains qui la rapatrieront jusqu’en France.

Marquée à jamais, sa mère ne pourra pas parler de son expérience concentrationnaire.

Depuis quelques années, Jacqueline Miniau perpétue la mémoire de la guerre et de la déportation à Paray le Monial où elle est présidente d’association du souvenir.

Fidèle au collège, elle vient chaque année avec plaisir rencontrer nos élèves.

Un grand merci à Jacqueline Miniau pour son témoignage.

Portfolio